Gaston Flosse de nouveau visé par la justice

gaston flosse tahiti
Gaston Flosse
Gaston Flosse ©GREGORY BOISSY / AFP
Dans le dossier de la construction de l’hôpital Taanoe, deux mises en examen ont été levées. En revanche, Gaston Flosse est visé par une  enquête préliminaire relative à ses fonctions de conseiller spécial à l'Assemblée.
Selon les informations de la Dépêche de Tahiti ce mercredi 26 novembre, Jacques Derue et Réginald Flosse ne sont plus mis en examen dans l’affaire de la construction de l’hôpital Taaone. C’est dans le cadre de cette affaire que le juge Stelmach avait demandé et obtenu la levée de l’immunité parlementaire de Gaston Flosse.
 
L'ancien président et Robert Bernut restent pour l’heure poursuivis par la justice pour des soupçons de favoritisme dans la passation des marchés de la construction de l’hôpital de Taaone. Mais l’avocat de Gaston Flosse, Me François Quinquis, estime que la mise en examen de son client devrait être annulée. Il a d'ailleurs déposé un nouveau recours en ce sens.

 

Ecoutez le reportage de notre journaliste Titaua Doom :

FR PAPIER AFFAIRE HOPITAL TAAONE


Une autre enquête ouverte sur Gaston Flosse


Autre affaire. Toujours selon la Dépêche de Tahiti, le parquet a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et de biens publics concernant Gaston Flosse. La justice s'intéresse de près à la rémunération de l'ancien président et ses fonctions à l’Assemblée.

Le vieux lion est désormais conseiller du Tahoeraa, il a un salaire et ses propres bureaux à Tarahoi. Les policiers ont demandé à auditionner les présidents des trois groupes parlementaires : Teura Iriti (Tahoera'a), Teva Rohfritsch (A Ti'a Porinetia) et Antony Géros (UPLD).