polynésie
info locale

Gers : quatre rugbymen wallisiens suspendus après une violente bagarre

faits divers tahiti
Quatre rugbymen wallisiens suspendus
©Association athlétique nogarolienne
Quatre rugbymen wallisiens ont été suspendus ce week-end du club de Nogaro, dans le Gers, après une rixe violente au début du mois. Le maire, Christian Peyret, affirme qu’il ne veut surtout pas stigmatiser la communauté wallisienne implantée dans le département.

Quatre rugbymen wallisiens ont été suspendus de leur club de Nogaro, une commune du Gers (32) où vivent près de 2 000 habitants. Les quatre protagonistes risquent une exclusion définitive. Une enquête est en cours pour déterminer leur implication dans une importante bagarre survenue dans la nuit du 2 au 3 août, à Panjas, une commune voisine de près de 400 habitants.
La dépêche du Midi et Sud-Ouest relatent de très violents affrontements. Lors de cette rixe, dont on ignore encore les causes, le président du club de Panjas a été grièvement blessé. Il a dû être transporté à l’hôpital de Bordeaux où il a subi une opération.

"Nous ne voulons pas stigmatiser la communauté wallisienne"

"Les quatre sportifs en cause sont wallisiens", affirme Christian Peyret, le maire de Nogaro, interrogé par Radio Outre-mer 1ère. En effet, le club de Nogaro compte plusieurs joueurs originaires du Pacifique. "Mais attention, insiste-t-il, nous ne voulons surtout pas stigmatiser la communauté wallisienne avec qui on a de très bons rapports ! Plusieurs familles sont implantées entre Panjas et Nogaro. Elles sont respectueuses, elles travaillent, elles sont intégrées", martèle-t-il.

Christian Peyret en est certain, "cette bagarre n’est pas liée au monde du rugby. Les clubs de Panjas et Nogaro sont voisins et s’entendent très bien. Nous avons même une école commune aux deux clubs. Ce soir-là, c’est une fête tardive qui a dégénéré."

Outremer 1ère

Publicité