Il cultivait du paka depuis 10 ans dans son laboratoire à Papeete

trafic de drogue tahiti
Labo paka
©Polynésie 1ère
Belle prise pour la brigade des stupéfiants de la DSP. Un homme de 58 ans cultivait du paka dans son laboratoire en pleine ville derrière le lycée Gauguin. 
Mercredi 27 janvier, à 8h00, la brigade des stupéfiants de la DSP a procédé à une descente dans un quartier situé derrière le lycée Paul Gauguin. Suite à plusieurs plaintes du voisinage concernant des odeurs de pakalolo. Plus de 200 pieds de pakalolo ont été retrouvés sur les lieux.

Une culture  dite « indoor », c'est-à-dire à l’intérieur d’une maison sous des néons ultra-violets était pratiquée. Des sources lumineuses permettaient d’augmenter le taux de THC dans le cannabis. Le propriétaire, âgé de 58 ans vivait chez sa mère. Cette dernière, âgée de 82 ans était formellement opposée à cette culture. Tous les plants ont été arrachés et le matériel confisqué.

Le suspect, durant sa garde à vue, a avoué que cela faisait plus de 10 ans qu’il cultivait le cannabis. Il risque 10 ans de prison ferme et une forte amende. Le laboratoire était équipé d'extracteurs d'air pour limiter les odeurs de paka. 

Écoutez les explications de Heimana Besineau, commandant de police à la DSP, au micro de Aiata Tarahu :
©Polynésie 1ère


©Polynesie1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live