Incertitude sur les nouvelles mesures de sécurité américaines

transport aérien tahiti
Incertitude sur les nouvelles mesures de sécurité américaines
©DR
Les nouvelles mesures de sécurité aux Etats-Unis à, propos des appareils électroniques, ne semblent pour l'instant pas très claires. Selon Air Tahiti Nui ou l'Aviation civile, les Polynésiens seraient concernés ou pas ! Qui croire ?

Nouvelles normes de sécurité à l'embarquement pour les vols à destination des Etats-Unis...Pour le moment, selon l'Aviation civile, Tahiti n'est pas concerné. Elle ne figure pas sur la liste du bureau des transports américains, parmi les aéroports sensibles. En revanche, au départ d'Europe et du Proche-Orient, les appareils électroniques voyageant en CABINE doivent désormais être chargés et vérifiables...Cette nouvelle mesure sera étendue progressivement.
Mais sur le site d'Air Tahiti Nui, l'aéroport de Tahiti-Faa'a serait aussi concerné.
Il y est indiqué que "les autorités américaines demandent aux transporteurs aériens un renforcement des mesures de sûreté à l'embarquement des vols à destination des USA à compter du 08 juillet 2014. Ces nouvelles dispositions impliquent de nouvelles mesures de sûreté pour les vols vers les Etats-Unis au départ des aéroports de Roissy Charles de Gaulle et de Tahiti-Faa'a. Tous les équipements électroniques (téléphones, tablettes, ordinateurs, e-livres, consoles de jeux, appareils photo, caméscopes…), prévus en bagage cabine, doivent être présentés chargés et en état de fonctionnement lors de l’embarquement. Il est recommandé aux passagers de garder les chargeurs de batterie dans leur bagage cabine. Le rechargement des équipements est possible en salle d'embarquement. Ceci doit être réalisé au plus tard jusqu'à la fin de l'embarquement de votre vol.
En cas de contrôle, si l’appareil est déchargé ou défectueux, le passager sera invité à retourner au poste d’inspection filtrage pour brancher son appareil et passer le test d’allumage.  En cas de test non concluant, le passager peut se voir refuser l’embarquement avec l’appareil défectueux."