polynésie
info locale

Infirmiers libéraux : la grogne s'étend

santé tahiti
grogne infirmiers s'étend
Le président du syndicat des infirmiers libéraux trouve désormais des soutiens au-delà de sa corporation. ©Polynésie 1ère
Le mouvement initié par les infirmiers libéraux contre les retards de paiement de la CPS s’élargit. Dans une lettre ouverte commune, six organisations rassemblant l’ensemble des professionnels de santé libéraux manifestent contre le gouvernement.
Ces six organisations clament aujourd'hui « de manière unanime et solidaire », leur « inquiétude » quant à leur capacité à continuer à supporter les retards de paiement.
 
Parmi les signataires, on trouve notamment le syndicat des médecins libéraux, les deux syndicats de pharmaciens, le syndicat des sages femmes ou encore celui des kinésithérapeutes.
 
Ils estiment que le vote en déséquilibre du budget du RSPF provoque une situation « dangereuse car elle met en péril l’ensemble de l’offre de soins en Polynésie française et en particulier dans les îles ».
 
L’ensemble des professionnels de santé libéraux demande au gouvernement « qu’il s’engage, dès aujourd’hui, à prendre les mesures nécessaires visant à leur garantir qu’en 2014, les délais de paiements conventionnels seront respectés ».
Publicité