publicité

Intempéries : le point complet de la rédaction

Les fortes de pluies de ce week-end ont causé de terribles dégâts sur la côte Est de Tahiti. Un homme a perdu la vie, 61 habitations ont été détruites et 98 fortement touchées. Le Pays et l'Etat vont proposer des solutions.

© Caroline Fahri / Polynésie 1ère
© Caroline Fahri / Polynésie 1ère
  • Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les images ont fait le tour de la Polynésie durant le week-end. Une catastrophe voire même un cataclysme pour les personnes qui ont vécu tout cela. A Papenoo, lors de l’évacuation en urgence des habitants, un homme de 63 ans a même été piégé par un éboulement. Le corps de Charles Young Pine a été retrouvé dimanche par les secours. Son fils a tout fait pour mettre les membres de sa famille en sécurité. 
Gaby Young Pine témoigne au micro d’Aiata Tarahu :

Gaby Young Pine Intempéries Papenoo

61 habitations ont été détruites, 98 fortement touchées. Les communes de Mahina et de Hitia’a o te Ra ont activé leur cellule de crise. A Tiarei, les habitants de la vallée de Onohea, particulièrement inondée, ont été évacués. La circulation sur la route de ceinture a même été bloquée entre Mahina et Hitiaa. L'eau et la boue ont tout balayé sur leur passage. Rosalie Rua, elle, a perdu sa voiture, emportée par la rivière.

Rosalie Rua Intempéries voiture


© Nohorai Heaux
© Nohorai Heaux

Les grosses crues et cette situation apocalyptique seraient en partie dues à des troncs d’arbres qui ont bloqué le lit des rivières. Les récentes précautions prises par les habitants pour se préparer aux cyclones ont été fatales. Le nettoyage des routes et des servitudes se poursuit aujourd’hui tout comme le recensement dans des zones qui restent difficilement accessibles. Certains ponts en fond de vallées ont été détruits et l'eau et l'électricité n'ont pas encore été rétablies partout.

malgré tout , ils gardent le sourire !

Posté par Eddy Colombel sur lundi 14 décembre 2015

L'aide aux victimes se poursuit ce lundi

Une quarantaine de sapeurs pompiers prêteront main forte aux équipes de secours. L'Etat mobilise une trentaine de militaires du RIMAP et leur matériel ainsi qu'une dizaine de secouristes de la Fédération polynésienne de sécurité civile. Ce sont près de 90 personnels et leurs équipements qui rejoindront ensuite les équipes du Service de l'équipement. Le Haut-Commissaire, Lionel Beffre a décidé d'utiliser les matériels de secours du lot FRANZ (pompes, tronçonneuses, groupes électrogènes, osmoseurs, bâches…etc) pour répondre aux situations les plus urgentes. Les opérations ont débuté depuis 6h30 ce matin, à Tiarei.

Sur le même thème

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play