Investissement aquacole chinois : feu vert gouvernemental

économie tahiti
La ferme aquacole chinoise d’Hao entrainera des expropriations
La ferme aquacole chinoise d’Hao entrainera des expropriations ©Polynesie1ere
Le conseil des ministres a pris un arrêté autorisant un investissement étranger au profit de la société Tian Rui International Investment limited, cette entreprise chinoise créant, pour la réalisation d’un centre aquacole aux Tuamotu, une société de droit polynésien, Tahiti Nui Ocean Foods.
Le conseil des ministres a émis un avis favorable en faveur du projet d’investissement étranger dans l’aquaculture. Avec un capital de plus d’un milliard, la société Tian Jui prévoit d’ouvrir une entreprise de vente de poisson, son nom a déjà été retenue, ce sera Tahiti Nui Ocean Foods.
Le projet devrait garantir la création d’emplois et la formation de Polynésiens, principal objectif du gouvernement.

Marcel Tuihani, le ministre de l’économie :

Agrément pour l’investissement aquacole de la société Tian Rui


"Dans un cadre de respect de l’environnement et de l’écosystème local, Tahiti Nui Ocean Foods s’engage à créer de nombreux emplois locaux et durables en Polynésie française et à prendre en charge la formation des aquaculteurs polynésiens", écrit le conseil des ministres de ce mercredi.
"Le montant initial du capital de cette société est fixé à 1 milliard cfp, le montant total d’investissement de ce projet étant évalué à 150 milliards cfp dans un délai de 15 ans après la création de Tahiti Nui Ocean Foods. Cette entreprise va construire une chaîne complète d’opérations aquacoles, de l’éclosion des espèces marines locales, à leur élevage, leur transformation, jusqu’à l’exportation de produits finis."

Source gouvernement de Polynésie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live