L'imam Hicham El Berkani interdit de séjour aux Etats-Unis

sécurité tahiti
mosquée
©Polynesie1ere
Décidément, le sort semble s'acharner contre l'imam Hicham El Berkani. Cette fois-ci, les Etats-Unis lui ont signifié qu'il n'était pas le bienvenu sur le sol américain.
L'Imam Hicham El Berkani est Interdit de séjour aux Etats-Unis. Il a été classé par les services secrets sur la liste des persona non grata. Il est "black-listé" parce qu'il est considéré comme une menace potentielle pour la sécurité de ce pays. Toutes ses demandes de visa ou ESTA seront rejetées. La Nouvelle-Zélande et l'Australie, des pays alliés des Etats-Unis, devraient faire de même.
Pour venir en Polynésie, l'imam devra passer obligatoirement par le Chili.
Selon l'ONG américaine de défense des droits civiques "American Civil Liberties Union", citée par le Nouvel Obs en 2012, "la liste de surveillance antiterroriste aux Etats-Unis comporterait un million de noms assortis pour 50 000 d'entre eux d'une interdiction de vol. L'agence de presse Associated Press donne, elle, le chiffre de 21.000 noms, majoritairement non Américains, privés de déplacement vers le territoire américain."

A Tahiti, Bruno Marty chargé du dossier du centre islamique de Tahiti à la mairie de Papeete, avait déclaré mercredi que les locaux choisis par l'imam n'étaient pas destinés à recevoir du public. Ils ont vocation à accueillir des bureaux et pourraient être fermés par arrêté municipal s’il s’avérait que leur destination première était détournée.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live