polynésie
info locale

"L'intelligence collective" débarque en Polynésie

économie tahiti
intelligence collective
Ce nouveau concept fait son entrée en Polynésie. Il est de plus en plus utilisé en entreprise. Comme son nom l'indique l'intelligence collective évoque l'efficacité du travail collaboratif. Mais concrètement, c'est quoi ? Aurélie Thorez et Gérard Meyer, coachs professionnels, nous en disent plus :
Récemment une soirée-conférence avec des banquiers s'est déroulée à Papeete dans le cadre de la formation qui forme les cadres. Pouvez-vous nous en dire plus ?
 
L'Institut Technique de Banque (ITB) forme des cadres bancaires. Plus de 140 diplômes ont été délivrés à Tahitidepuis 30 ans ! Cet enseignement est dispensé par le centre de la formation de la profession bancaire (CFPB), formateur de référence pour les métiers de la profession bancaire en France et Outre Mer. 
Pour ce faire, il doit répondre aux besoins du secteur mais aussi être au plus près des évolutions de l'économie mondiale et du management. 
Il ne suffit pas d'avoir un diplôme, il faut le faire vivre et l'enrichir, et c'est l'objectif de l'association ITB (AITB). C'est ainsi qu'à l'occasion de sa rencontre annuelle et de la remise des diplômes des promotions 2012 et 2013, l’AITB a invité Gérard Meyer à présenter le thème de "l'intelligence Collective au service des entreprises, un gisement de ressources et de performance". 
 
Vous avez notamment évoqué ce nouveau concept qui vient d’arriver sur le territoire, « l’intelligence collective » ? Concrètement, ça signifie quoi ?
 
Ce concept part du principe que l’intelligence qui émerge d’un groupe est bien plus forte que la somme des intelligences individuelles qui la compose.
Mais pour que ce soit réalisable, un certain nombre d’ingrédients doivent être réunis :
1. « Donner du sens » : une vision commune et inspirante vers laquelle le groupe avance
2. « Solidarité et Empathie » : comprendre l’autre, se sentir lié à lui
3. « Responsabilité » : se sentir co-responsable des succès et des échecs
4. « Leadership » : passer du management au leadership.
 
Quelle est l’origine ? Un peu d’histoire ?
 
L’intelligence collective a toujours existé, elle l’est par nature. Elle est fondatrice de toute organisation sociale. Dès sa naissance, l’homme appartient à un groupe, sa famille, puis il se construit et se nourrit au sein d’autres communautés (l’école, les groupes d’amis, les activités sportives et extra-scolaires, l’entreprise, l’associatif … ).
Ce n’est pas non plus une particularité humaine, la nature regorge de magnifiques exemples de ce que l’intelligence collective est capable de réaliser. Il n’y a qu’à observer l’incroyable organisation des abeilles !
 
Mais notre société s’est aussi construite autour d’une culture de l’élite, de la course à la performance individuelle qui aujourd’hui prédomine. « Le succès vient de l’élément le plus fort » disait Darwin. C’est oublier que même le meilleur n’est rien sans l’autre.
 
Ainsi, comme l’annonce Gérard en introduction de sa conférence :  « Les 11 meilleurs joueurs de football du monde ne font pas la meilleure équipe de football du monde si l’intelligence collective en est absente. Une équipe dans laquelle les dynamiques relationnelles sont fortes, positives  et équilibrées, où l’énergie est fluide et circule dans tous les éléments, est une équipe au mieux de sa performance. Elle a du génie.»
 
Qu’est-ce que ça peut apporter aux polynésiens ?
 
C’est en temps de crise, de difficultés, que l’intelligence collective démontre toute son efficacité. De même, que l’individualisme y dévoile sa limite. 
 
La superbe victoire de TikiToa contre l’équipe de la Russie, championne du monde en titre, est l’exemple même de ce que la puissance d’une équipe, de son coach, et l’énergie des supporters,  toutes réunies peuvent transcender !
 
L’esprit d’équipe du Va’a est un autre bel exemple de ce que le meilleur rameur ne serait rien sans la synergie du groupe.
 
Développer l’intelligence collective c’est amener les entreprises Polynésienne à se recentrer sur les valeurs communautaires naturelles des îliens. Ensemble, être mieux armés face aux difficultés économiques, les dépasser, voir les transcender…

 Vous-même au travers de votre métier de coach, comment utilisez vous cette méthode ? Quel est le lien avec le coaching ?
 
A l’image du coaching d’équipe sportive, l’objectif du coaching en entreprise est d’accompagner les acteurs dans l’émergence d’une intelligence collective positive.  C’est travailler ensemble pour transformer les qualités et les différences de chaque individu en une énergie collective positive, gisement incroyable de ressources et de performance pour l’entreprise. C’est faire que le tout soit bien supérieur à la somme des parties qui le composent.

Gerard Meyer intelligence collective
©La Dépêche de Tahiti
Gérard Meyer
Coach Professionnel en entreprise depuis 12 ans
Certifié par l'International Coach Federation  (ICF *)
Formateur de coachs à Genève et Tahiti
Spécialisé dans le coaching d'équipe et la conduite du changement
http://www.emergeance.eu/
 
Aurelie Thorez L'intelligence collective
©La Dépêche de Tahiti
Aurélie Thorez 
Consultante en organisation et en gestion des risques opérationnels 
Formatrice au CFPB et à L'ISEPP
Coach professionnelle certifiée (Wakan , école accréditée par ICF*)
Contact : athorez@gmail.com 
 
* ICF: première fédération internationale de coachs, basée au USA
 
 
 
Publicité