polynésie
info locale

La Hawaiki nui va'a : c'est sur Polynésie 1ère TV, radio, internet, LE média du va'a

va'a tahiti
Hawaiki nui
©Polynésie 1ère
Bienvenue au coeur de Hawaiki Nui Va’a avec son partenaire média historique, Polynésie 1ère.

1ère sur le va'a


Du 5 au 7 novembre 2014, aux îles Sous-le-Vent, plus de 112 équipes de rameurs vont participer à la 23ème édition de la course Hawaiki Nui Va’a. Des milliers de spectateurs vont également être de la partie sur terre et en mer, mais également devant leurs écrans télé, internet ou encore branchés sur les ondes radio grâce à la mobilisation des trois antennes de Polynésie 1ère. Toutes nos équipes vont, cette année encore, tout mettre en oeuvre pour permettre au plus grand nombre de suivre les exploits des piroguiers entre Huahine, Raiatea, Taha’a et Bora Bora. Événement sportif phare de l’année, son organisation nécessite beaucoup de monde et requiert une logistique considérable de toute part. 
40 personnes mobilisées

> Une quarantaine de collaborateurs (journalistes, réalisateurs, techniciens, etc.) 
> 1 consultant expert : Gordon Barff
> Des commentateurs spécialisés : Gilles Tautu, Maruki Dury, Teupoo Poulard en télé ; Tauarii Lee et Vaitiare Nauta en radio
> 3 bateaux suiveurs
> 7 caméras
> Un hélicoptère équipé d’une caméra cinéflexe
> Un car régie positionné à la pointe Matira (Bora Bora)

Comme de coutume, nos équipes radio, télé et internet vont suivre cette prestigieuse course de pirogue, faisant une nouvelle fois de Polynésie 1ère  la chaine officielle du va’a et des évènements majeurs polynésiens. Sur la terre de ce sport emblématique, l’ambition de Polynésie 1ère est de réunir le public au plus près de l’information et de l’action, afin de partager ces grands moments d’émotions qui nous rassemblent.  


Dispositif radio, TV, internet

 

1) Radio : en direct toutes les 15 minutes 


Un stand radio aux couleurs de Polynésie 1ère sera installé sur la plage à chaque étape.

Nos journalistes feront partager aux auditeurs, en direct, les trois étapes de l’Hawaiki Nui Va’a ainsi que les courses séniors dames et juniors hommes. En français et en tahitien, ils prendront l’antenne toutes les 15 minutes du départ à l’arrivée des courses. Des commentaires sur le vif qui seront complétés par des reportages et des interviews. 
 
Des jeux à la radio seront organisés avec différents animateurs et tranches horaires.
Equipe radio sur la Hawaiki nui
Equipe radio sur la Hawaiki nui ©Polynésie 1ère

2) En télé : des pages spéciales, les 2 dernières étapes en direct, des émissions dédiées

 
Toutes les équipes télé sont mobilisées pour vous proposer chaque jour des pages spéciales de 10 minutes, mercredi 05, jeudi 06 et vendredi 07 en prime à 19h25, ainsi que des comptes-rendus de la course dans le ve’a et le JT.
 
En direct de Raiatea à Bora Bora
Sur les 2ème et 3ème étapes, une importante couverture sera déployée pour permettre aux téléspectateurs de vivre ces grands moments en direct. Pour vibrer au rythme de ces courses palpitantes dans des conditions optimales, nos équipes de journalistes et caméramans seront sur tous les fronts : en mer sur les bateaux suiveurs, et dans les airs, depuis un hélicoptère. 
 
Rendez-vous non stop de 9h à 11h pour la 2ème étape et de 7h30 à 12h30 pour la dernière et tant attendue arrivée à la pointe Matira !

MATA ARA : mercredi 5 novembre à 19h30
Débat en langue tahitienne, présenté par Vito Tapao
Thématique : Hawaiki Nui Va’a
Invités : Doris Hart, présidente de la FTV, des représentants de Hawaiki nui Va’a et de clubs ainsi que des rameurs emblématiques. 
De l’histoire de la course Hawaiki Nui Va’a à son évolution en passant par ses moments forts, c’est toute la particularité de cet évènement devenu emblématique qui sera abordé par Vito et ses invités. 
 
TU’ARO SPORTS : dimanche 9 novembre à 17h30
Magazine des sports 
Présenté par Teupoo Poulard et Roan Putoru
En direct
Best of de 26 minutes consacré à Hawaiki Nui Va’a 2014 
Revivez le meilleur des trois étapes la course en images ! En plateau, les gagnants de cette 23ème édition viendront parler de leur victoire mais également de la préparation et de la stratégie qui leur aura permis de remporter ce marathon. 
Hawaiki nui
©Polynésie 1ère

3) Internet : sur le vif et en coulisses

Les internautes pourront recevoir des live tweet tout au long des courses pour se tenir informés en temps réel de leur avancée.

Le site internet, la page facebook et le compte twitter de Polynésie 1ère seront alimentés par des images, des bonus vidéos et les résultats en direct. 
 
Sur www.polynesie1ere.fr retrouvez les replays des pages spéciales de 10 minutes proposées chaque soir en télé ainsi que tous les articles consacrés à l’évènement.
 
En restant connectés sur Polynésie 1ère, les internautes pourront tenter de gagner une rame grâce à un jeu spécial Hawaiki Nui Va’a !
Hawaiki nui
Hawaiki nui ©Polynésie 1ère

Interview des équipes Polynésie 1ère...


Jean Amaru, réalisateur télé : "improviser... en toute sécurité"

Jean Amaru est réalisateur sur Polynésie 1ère depuis près de 30 ans. C’est lui qui réalisera les deux directs de la course en télévision, comme il le fait depuis une dizaine d’années. Son secret ? Bien se préparer pour improviser en toute sécurité. 
 
Garder le fil du direct. S’adapter au déroulement de l’évènement. Entretenir la tension et le suspense. Gérer les imprévus. Autant d’éléments dont il faut tenir compte lorsque l’on réalise un évènement sportif en direct. Concrètement, pour réaliser les deux captations en directs, Jean Amaru travaille depuis le car régie, d’où il reçoit et visualise les images que les 7 cameramen sont en train de filmer. Sur le vif, il donne les directives de cadrage pour que le rendu corresponde à la mise en scène qu’il a imaginée. Parce que la course a beau être filmée en direct, une stratégie de réalisation est élaborée. « Pour donner à voir toute l’action qui se déroule pendant la course, il faut essayer de l’anticiper et de l’organiser en décidant préalablement des positions des caméras et des cadrages appropriés, pour avoir ensuite à l’image un montage dynamique, pertinent, qui raconte une histoire », explique le réalisateur. Une alchimie complexe et millimétrée que l’on ne peut obtenir qu’à force d’expérience. Hawaiki Nui Va’a, Jean Amaru la connait par cœur. Les meilleurs caps à prendre en fonction de la houle, les points stratégiques où tout peut se jouer entre les équipes… « Pour que les téléspectateurs puissent véritablement sentir la course et ses enjeux, on ne peut pas être dans l’approximation. C’est un gros travail d’équipe, avec les journalistes et la technique. Pour que les images et les commentaires soient raccords, tout le monde doit être au diapason. »  
 
Gilles Tautu et Maruki Dury
Gilles Tautu et Maruki Dury ©Polynésie 1ère

En télé : Gilles Tautu et Maruki Dury : 

Les deux journalistes de Polynésie 1ère vont à couvrir, en direct depuis des bateaux suiveurs, les deux dernières étapes de Hawaiki Nui Va’a. Un travail considérable qui, même si il se fait en partie sur le vif, repose sur une solide préparation. « Nous devons collecter le maximum d’informations en amont sur toutes les équipes qui s’engagent dans la course », commente Maruki Dury. « Leur histoire, leur palmarès, leur préparation… Ceci afin d’essayer d’en appréhender les forces et les faiblesses pour pouvoir au mieux analyser la course. » Il est également passionné de va’a et connait parfaitement tous les rouages de Hawaiki Nui Va’a, pour la suivre depuis près de 10 ans : Gilles Tautu sait parfaitement comment faire vivre une course à l’antenne. « La particularité de Hawaiki Nui Va’a, c’est que la victoire est totalement imprévisible », prévient-il. « Il y a trop de paramètres qui rentrent en ligne de compte et ce à chaque étape. Les pronostics s’affinent au fur et à mesure de la course, en temps réel.»

Hawaiki Nui Va’a sur Polynésie 1ère, c’est en direct en plateau au départ et à l’arrivée de chaque étape avec Olivier Gelin, depuis les bateaux lors de la course avec Gilles Tautu et Maruky Duri, mais aussi depuis… un hélico ! Ceci afin d’offrir aux téléspectateurs des angles de vue différents leur permettant de vivre la course au plus près. Ces images seront commentées par le spécialiste bien connu du va’a Gordon Barff.

Vaitiare Nauta et Tauarii Lee
Vaitiare Nauta et Tauarii Lee ©Polynésie 1ère

En radio : Vaitiare Nauta et Tauarii Lee

Voici deux spécialistes incontestés du va’a, doublés de commentateurs radio aguerris, particulièrement pour Hawaiki Nui Va’a : Vaitiare Nauta et Tauarii Lee seront les intermédiaires entre les courses et les auditeurs tout au long des directs proposés en radio. 
 
Vaitiare baigne dans le milieu du va’a depuis de nombreuses années ; discipline qu’elle a elle-même pratiqué. « Je ressens véritablement l’adrénaline de la course et c’est ce que mes commentaires font transparaitre », reconnait-elle. 
 
Depuis 14 ans, Tauarii Lee est de toutes les compétitions de va’a, dont il suit l’actualité au quotidien. Il a une véritable culture va’a, une connaissance pointue des clubs et du parcours de Hawaiki Nui Va’a, dont il connait toutes les subtilités du parcours comme du règlement. « C’est primordial d’avoir cette curiosité pour ensuite pouvoir faire vivre la course aux auditeurs », résume-t-il. « Nous prenons l’antenne environ 2 minutes toutes les 15 minutes pendants les courses. 2 minutes pour restituer ce qui s’est joué ou ce qui  va se jouer »… 
 
Esprit d’analyse et  de synthèse sont de rigueur donc, pour donner du rythme et de la pertinence à ces interventions particulièrement suivies des auditeurs polynésiens !

Présentation du dispositif Polynésie 1ère TV, radio, internet dans l'émission Fare Maohi :

Tous nos articles et nos replays Hawaiki nui sont à retrouver sur : http://polynesie.la1ere.fr/hawaiki-nui

 
 

La Hawaiki nui en bref...
• Du 5 au 7 novembre 2014
• 1 course
• 3 étapes
• 3 catégories (seniors hommes, seniors dames, juniors hommes)
• 4 îles (Huahine, Raiatea, Taha’a et Bora Bora)
• 128,5 kilomètres à parcourir à la force des bras
• 112 équipes (86 seniors hommes, 15 seniors dames, 11 juniors hommes)
• Des équipages Polynésiens, Hawaiiens, Californiens et Français
• Plus de 6 millions de Fcfp de prix, toutes catégories confondues
Publicité