publicité

La mine de phosphates de Makatea va peut être réouvrir

Après l’étude du potentiel d’exploitation du phosphate sur deux anciens sites d’extraction de l’île de Makatea, la société Avenir Makatea a demandé une extension de son permis exclusif de recherche, ainsi qu'une notice d’impact sur l’environnement.

C'est en 1904 que le destin de Makatea bascule avec la confirmation d'un gisement de l'un des phosphates les plus purs du monde. © D.R.
© D.R. C'est en 1904 que le destin de Makatea bascule avec la confirmation d'un gisement de l'un des phosphates les plus purs du monde.
  • Par Pierre-Emmanuel Garot
  • Publié le , mis à jour le
Le Conseil des ministres avait arrêté le 28 janvier dernier un permis exclusif de recherche à la SAS Avenir Makatea.
La demande couvre l’ancienne zone minière. Elle est nécessaire pour permettre une évaluation précise de la structure géologique de cette zone, d’importants investissements, pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars US, étant prévus. Cela ne signifie pas pour autant que toute la zone concernée sera exploitée, par la suite. La phase de prospection, d’une durée prévisionnelle de 9 à 12 mois, sera progressive avec des premiers essais dans les zones les plus faciles d’accès. Les travaux seront effectués par la société Avenir Makatea et des prestataires locaux. Il est prévu que le chantier emploiera une quinzaine de personnes, recrutées en priorité à Makatea.
Pour ce qui est de l’impact sur l’environnement, la nouvelle notice conclut à un impact minime des opérations de prospection. Sur la base de ces éléments, le comité des mines, réuni le 21 mai dernier, s’est prononcé à l’unanimité des membres à voix délibérative, en faveur de l’extension du périmètre du permis exclusif de recherches sollicitée par la société Avenir Makatea.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play