La moitié de la population d' Apataki touchée par le chikungunya

chikungunya tahiti
apataki
©D.R.
Le chikungunya frappe durement l’atoll d’Apataki. Selon Rosalie Orbeck, maire déléguée de cet atoll des Tuamotu, il y a un cas par jour. Plus de la moitié de la population serait touchée. Est-le prémice d'une vaste épidémie qui touchera tous les archipels ?
La situation sur l'atoll est inquiétante: "Rapidement, la moitié de la population a été atteinte. Tous les jours il y a des gens qui arrivent, il y a déjà une trentaine de cas avérés, et là encore on a de nouveaux cas qui sont arrivés" déclare Rosalie Orbeck.
Comment faites vous pour vous organiser ?
"Le médicament c'est le Doliprane et boire beaucoup d'eau, c'est ce que le médecin nous conseille. Voilà le seul antidote pour calmer la douleur. C'est très douloureux pour ceux qui sont à 39 voire 40 degrés de fièvre. Ils n'arrivent parfois même plus à marcher. Il y en a qui sont chez eux, d'autres qui arrivent à venir. Ils sont tous allongés ici à l'infirmerie et n'arrivent pas à tenir debout", conclue le maire.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live