La perle du Pacifique sous surveillance vidéo

vie locale tahiti
Surveillance Bora-Bora
©Service de communication de la mairie de Bora-Bora
Pour protéger les administrés et les touristes, Bora-Bora a fait le choix de la vidéo-surveillance. 16 caméras scrutent les zones publiques de l’île.
Depuis 2011, dans le cadre de la prévention de la délinquance, le maire Gaston Tong Sang a fait le choix de doter la commune de Bora Bora d’un système de vidéoprotection de haute performance. Aujourd’hui, la plupart des agents ont suivi une formation.  
Seize caméras couvrent les zones publiques du complexe sportif Teriimaevarua, la place publique de Vaitape et les écoles de Nunue. Par ce moyen, la sécurité est 24h/24h toute l’année, dans les zones les plus fréquentées. L’objectif est d’assurer la sécurité des administrés comme celle des touristes, la prévention des atteintes aux biens, la protection des bâtiments publics et la défense contre l’incendie.
Les opérations de vidéoprotection sont réalisées de telle sorte qu’elles ne visualisent pas les images de l’intérieur des immeubles d’habitation ni, de façon spécifique, celles de leurs entrées. Le centre opérationnel de contrôle des caméras est situé au poste de police municipal à Vaitape, où seules les personnes habilitées aux images sont autorisées à entrer. Les conditions sont strictes, de même pour les enregistrements. Ils sont conservés dans des locaux sécurisés et sont détruits dans un délai maximum de 15 jours, hormis les cas de réquisitions judiciaires. Ce poste de commandement de vidéoprotection n’empêche toutefois pas la circulation de patrouilles sur les voies publiques.
A terme, le maire prévoit de couvrir tous les lieux publics ainsi que les écoles des communes associées de Faanui et Anau.

Source : communiqué de la mairie de Bora-Bora