Le bureau de veille sanitaire en sommeil depuis trois semaines

santé tahiti
Le Bureau de veille sanitaire en sommeil depuis 3 semaines
Capture d'écran bulletin veille sanitaire ©Direction Santé
Le bureau de veille sanitaire tourne au ralenti. Depuis près d'un mois, le bulletin qui permet d'avoir une visibilité sur les épidémies en cours n'est plus envoyé aux médecins. En cause, le départ annoncé de plusieurs agents métropolitains de la direction de la santé.

L'océanisation des cadres est bien une réalité, mais pas encore dans tous les secteurs. C'est ainsi qu'à la direction de la santé, les personnels métropolitains en poste depuis cinq ans ne verront pas leur contrat renouvelé pour favoriser l'océanisation des cadres.

Six d'entre-eux sont concernés : le médiatique docteur Pierre-Henri Mallet (en contrat local depuis 8 ans), l'infirmier, le statisticien, etc. Il y a de l'inquiétude dans l'air. 

Selon le directeur de la Santé, François Laudon, "un appel à candidatures a été lancé. Il y a une Polynésienne qui vient d'obtenir son master en santé publique. En attendant, si on ne trouve personne, je me chargerais de la surveillance, mais il existe des candidatures potentielles..."

Tout serait sous contrôle, pourtant le corps médical ne reçoit plus les bulletins du bureau de veille sanitaire depuis trois semaines.

Ecoutez le reportage de Miri Tumatariri :

Turbulences direction santé


La chasse aux fonctionnaires d’Etat est-elle en marche ? Edouard Fritch prévenait en début d’année : « Il faut que certains fonctionnaires détachés laissent leur place aux Polynésiens…l’océanisation des cadres doit devenir réalité ». Aujourd’hui ce sont deux médecins inspecteurs de la direction de la santé qui sont remerciés, leurs contrats ne sont pas renouvelés après 20 ans passés en Polynésie.

Ecoutez le ministre de la santé, Patrick Howell :

©Polynésie 1ère

Retrouvez ce reportage ce soir dans notre Ve'a de 18h30 et notre JT de 19h.