polynésie
info locale

Le docteur Pascal Szym reconnu coupable d’homicide involontaire

santé tahiti
Pascal Szym au coeur d'Ebola
interview du taote Pascal Szym ©Polynésie 1ère
L’ancien président du syndicat des médecins libéraux de Polynésie Française a été condamné à un an de prison avec sursis, ce matin. 


Le tribunal correctionnel de Papeete a tranché et a reconnu le Docteur Szym coupable d’homicide involontaire. Il était suspecté d’avoir causé la mort d’une patiente, en décembre 2008, lors de la pose d’un anneau gastrique. Le 12 mai dernier, le procureur avait estimé que le médecin n’avait pas respecté le protocole et avait commis une faute.

Malgré avoir réclamé la relaxe, le médecin a finalement été condamné.
Publicité