Le maire de Tematangi devrait finir la campagne des municipales en prison

politique tahiti
Tematangi
©wikipedia.org
Le maire sortant de Tematangi a été condamné à 30 mois de prison ferme hier.
Selon la Dépêche, en 2012, après une beuverie, Aberahama Fariki a battu à plusieurs reprises son demi-frère à la tête. Les coups portés ont provoqué un accident vasculaire cérébral.
 
Mais ce n’est que 15 jours après l’avoir frappé que le maire, mais aussi infirmier de l’île et seul détenteur d’une ligne téléphonique a jugé bon de faire évacuer le blessé sur Tahiti. Résultat, l’AVC non pris en charge a laissé la victime infirme à 49%. 

Selon les témoins au procès, le tavana sème la terreur sur ce petit atoll des Tuamotu. 
Un mandat d’arrêt a été délivré à son encontre.

Condamné à 30 mois de prison ferme hier par le tribunal correctionnel, Aberahama Fariki pourra tout de même se présenter comme prévu dans cette commune associée de Tureia, car la liste des candidats a été validée par le ministère de l’Intérieur avant la décision de justice.

En revanche, comme il a été condamné à 5 ans de privation de ses droits civils et civiques…En cas d’élection, le "tavana" violent sera vraisemblablement démis de ses fonctions par le Haut Commissaire.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live