polynésie
info locale

Le procès d’Emile Vernaudon est reporté

justice tahiti
Emile Vernaudon et Joinville Pomare
©Abinera Tematahotoa
Convoqué devant le tribunal correctionnel, l’ancien Shériff de Mahina devait comparaitre avec Joinville Pomare. A la demande de la mairie de Mahina, le procès est reporté au 7 octobre.
Le tribunal correctionnel devait juger ce matin l’affaire du centre d’enfouissement technique et du cimetière d’Orofara à Mahina. Emile Vernaudon et Joinville Pomare sont soupçonnés de détournements de fonds publics. Entre 2003 et 2004, la mairie de Mahina aurait versé près de 16 millions de francs au fils de Joinville Pomare. La commune lui louait deux terrains qui appartenaient déjà à la municipalité. C’est la Chambre Territoriale des Comptes qui avait dénoncé les faits en 2006, dans un rapport sur la gestion de Mahina. L’enquête a révélé que Joinville Pomare récupérait l’argent en passant par deux intermédiaires.
 
A la demande de la mairie de Mahina qui s’etait portée partie civile le 7 mars dernier, le procès est reporté au 7 octobre. Dans les faits, Patrice Jamet n’est pas encore maire de Mahina puisque l’élection officielle devant le conseil municipal doit se tenir la semaine prochaine. La municipalité a donc demandé le renvoi du dossier sur les intérêts civils afin de permettre au maire de faire connaître ses demandes. Finalement, tout le volet judicaire (pénal et civil) est renvoyé au 7 octobre.

Ecoutez la réaction d'Emile Vernaudon au micro de Brigitte Olivier:

 

Publicité