Le projet Te Ara Nui définitivement enterré

transports tahiti
te ara nui
©D.R.
Le projet routier imaginé au début des années 2000 prévoyait la construction de 44 km de routes dont 11 km en 2X2 voies avec 140 viaducs, une vingtaine d'échangeurs pour un investissement total de 70 Milliards de FCP. Le porte parole du gouvernement M. TUIHANI a annoncé que le projet "n'existe plus"
Alors que début Janvier, Gaston FLOSSE annonçait que "le projet Te Ara Nui pourrait être financé par une entreprise chinoise et prendre la forme d'une route à péage", et que le nom de la société "China Civil Engineering Construction Corporation" avait même été évoqué pour le construire, avec l'envoi de dix ingénieurs chargés d'effectuer les études préparatoires permettant à l'entreprise d'évaluer les contraintes et estimer les coûts de ces chantiers, le Ministre du foncier Marcel TUIHANI a annoncé sur l'antenne de Radio "Polynésie 1ère" que ce n'était plus à l'ordre du jour.

Le  porte parole du gouvernement précise: "Te Ara Nui n'est pas un sujet d'actualité. Les discussions que nous menons avec tous les investisseurs étrangers, dont les chinois, mais aussi les américains et les métropolitains, concernent les projets hôteliers. Nous sommes sur Outumaoro, sur Atimaono, nous sommes également sur le projet de plateforme à Faratea à la presqu'ile. Nous sommes également sur le projet qui est bien avancé d'aquaculture à Makemo, mais également sur le développement de la filière du noni.

Ce sont les seuls grands projets sur lesquels nous travaillons aujourd'hui. Il n'y a pas de projet Te Aranui. D'ailleurs je propose en tant que Ministre du foncier, pour ceux qui dans le cadre d'une expropriation d'utilité publique, où le pays a acquis leurs terrains... nous proposons aux anciens propriétaires s'ils le souhaitent bien sûr de récupérer leur terrains, moyennant paiement du prix de vente de l'époque".