polynésie
info locale

Léa, victime d'une arnaque

société tahiti
Lea, victime d'arnaque
©Polynésie la 1ère
Une histoire ordinaire comme on pourrait en raconter beaucoup hélas... Celle d'une veuve retraitée qui s'est faite avoir par un entrepreneur. Si une plainte a été déposée à la gendarmerie, cela n'a pas changé grand-chose.

 
La vie n'a pas épargné Léa ces dernières années. Elle a perdu son mari et son fils à six mois d'intervalle. Elle a elle-même subi un AVC. La maison où elle habite depuis 30 ans était thermitée, les travaux à mener étaient indispensables. Léa fait donc appel à un entrepreneur. Pour réaliser les travaux, Léa emprunte 1,5 millions de Fcfp à la banque. Elle paye l'entrepreneur en liquide, qui a posé sa signature au bas du document attestant le versement. Mais, quand elle revient au bout d'un mois dans sa maison, le chantier a viré à la catastrophe et tout est en dessous-dessus.

L'installation des parpaings n'est pas finalisée, ils ne sont même pas cimentés. Le travail est fait à moitié et laissé à l'abandon. "On a été obligé de tout nettoyer (...) Ils ont laissé leur matériel". Léa décide de porter plainte à la gendarmerie, qui pour l'heure n'a pas donné grand-chose. Contacté par Polynésie la 1ère, ce vendredi 19 avril, l'entrepreneur tente de se justifier : "Ce n'est pas de ma faute. Une de mes filles a joué dans la sacoche, elle a tout fouillé dans le sac, et l'argent qu'il y avait a disparu (...) Je la rembourse petit à petit", affirme-t-il. Pour Léa, c'est de l'arnaque et cela fait déjà trop longtemps que ça dure.
 

 
Publicité