polynésie
info locale

Les conférences de l'ISEPP reprennent !

vie locale tahiti
Les Guiart, Jean Guiart à droite
Les Guiart, Jean Guiart à droite ©http://www.jeanguiart.org/
La prochaine conférence se déroulera demain, mercredi 24 septembre, à 17h00. Jean GUIART, docteur en ethnologie, Professeur émérite au Musée de l’Homme à Paris, traitera du "bêtisier de l’Océanie".
Le cycle de conférences ouvertes au grand public et gratuites redémarre à l'Isepp.

Après soixante quinze ans de travaux de terrain d’île en île, Jean Guiart pose son sac à dos et réfléchit aux conclusions qu’il peut tirer de tout ce qu’il a appris et qui ne correspond pas toujours à ce qu’on lit dans les livres. Arrivé en décembre 1947Jean Guiart se souvient des îles à l’époque sans avions et sans routes, où l’on travaillait à cheval ou à pied, vivant partout avec les insulaires, mangeant ce qu’ils offraient et couchant à gauche de la porte et du feu sur des nattes dans la position honorable de l’invité, payant honnêtement pour les prestations reçues, même dans la parenté de son épouse.

D'après Jean Guiart : "L’Océanie n’est pas toujours ce qu’on a imaginé et que l’on répète à satiété, sans réfléchir et sans vérifier. Il n’y a pas de cannibales nulle part et les histoires de sacrifices humains sont en général fausses, "quoique pas toujours". Les chefs ont souvent été inventés par les blancs et n’existaient pas toujours avant. Les rites secrets interdits aux femmes n’existent pas, elles sont au courant de tout , mais jouent le jeu de la théâtralisation imaginée par leurs hommes. Partout les filles premières nées sont élevées à commander les hommes, elles le font avec une efficacité redoutable, elles choisissent leurs maris et et sont de rang plus élevé que leurs maris ou leurs enfants. etc., etc. Les sorciers à l’européenne n’existent pas, tous les rites sont à double détente, ils peuvent tuer ou sauver, rendre malade ou guérir. Par contre, il existe partout des voyants, hommes ou femmes, qui détiennent un pouvoir de décision parce qu’on les consulte avant de faire quoi que ce soit, se marier, partir en guerre, ou trouver des cochons perdus. Maui tiki tiki"

RDV mercredi 24 septembre à 17h00, dans l’amphithéâtre de l’ISEPP, à la Mission. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Renseignements : 40 505 180 ou info@isepp.pf
Publicité