Les tarifs d’électricité vont baisser dès le 1er mars 2016

économie tahiti
EDT
EDT ©Polynésie 1ère
Cette annonce a été faite par le vice-président Nuihau Laurey lors de la 1ère réunion  du comité de suivi du plan de transition énergétique qui s’est réuni mardi.
Le comité de suivi du plan de transition énergétique est composé de 19 personnes dont les ministres en charge de l'énergie, de l'économie et de l'équipement ainsi que les représentants d'EDT et de la TEP. Lors de la présentation du plan de transition énergétique, certains points faisaient l’objet de désaccords. C’est le cas de la grille de tarification de l'électricité, du statut de la TEP ou encore du projet de barrage hydroélectrique.

Au niveau de la baisse des tarifs de l’électricité, le vice-président a annoncé que l’arrêté serait publié mi-février dans l’optique de simplifier la grille et réduire le nombre de tarifications. Nuihau Laurey souhaite également solliciter le CESC pour ouvrir un débat avec les représentants de la société civile et notamment les associations environnementales et culturelles qui s'opposent au projet de barrage hydroélectrique. 

Recomposer le capital de la TEP avant le 30 juin

Le gouvernement souhaite élargir le domaine de compétence de la TEP en lui confiant notamment le dispatching de l’électricité jusqu’aux consommateurs. Le Pays veut aussi que la société d’économie mixte privilégie l’électricité produite à partir des énergies renouvelables. Aujourd’hui, EDT détient 39 % de la SEM et cela pose problème au Pays car l’entreprise basée à Puurai est à la fois distributeur et principal producteur du capital du transporteur. « Une hégémonie qui n’est pas saine » selon Nuihau Laurey.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live