LEVOTHYROX : le ministère de la santé appelle certains patients à être vigilants

santé tahiti
Médicament : le lévothyrox fait polémique
La nouvelle formule du Levothyrox est sans danger. Néanmoins certains patients doivent vérifier leurs dosages avec leur médecin.
Dans un communiqué de presse l’autorité de santé rassure. Le principe actif du médicament est inchangé seuls les excipients ont été modifiés pour rendre le dosage plus stable.
«  par mesure de précaution, il convient, chez certains patients : traités pour un cancer de la thyroïde, ayant une maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque ou coronarienne et/ou des troubles du rythme), enfants, personnes âgées ou personnes ayant un équilibre thérapeutique difficile à atteindre, de réaliser un dosage de TSH dans les 6 à 8 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule. Les femmes enceintes sous Levothyrox sont invitées, quant à elles, à contrôler leur TSH dans les 4 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule ».

En Polynésie entre 6000 et 7000 personnes sont concernées. Aussi, une attention particulière des professionnels de santé et des patients doit être portée lors de la phase de transition pour éviter les erreurs.
Un document intitulé questions/réponses est consultable à l’adresse : http://ansm.sante.fr. Les professionnels de santé ou les patients peuvent déclarer tout effet indésirable directement sur le site signalement-sante.gouv.fr.

TELECHARGER le communiqué de presse en intégralité