Naufrage d’un bonitier au large de Maupiti

faits divers tahiti
Naufrage Maupiti
©MRCC
Un bonitier a chaviré au large de Maupiti avec 10 personnes à bord. Ils ont été sauvés grâce à leur balise de détresse.
Hier à 15h15, le MRCC a reçu un signal provenant d’une balise de détresse émettant environ 30 milles nautiques à l’ouest de Maupiti. Le MRCC a aussitôt sollicité l’intervention de l’hélicoptère Dauphin inter-administrations .Arrivé sur zone à 18h00, l’hélicoptère a localisé un bonitier chaviré et flottant entre deux eaux. Dix personnes se trouvaient réfugiées à bord d’un radeau de survie et d’une petite  annexe.
Sept premiers naufragés ont été hélitreuillés et déposés sains et saufs sur l’aéroport de Bora Bora une heure plus tard. Après avoir ravitaillé en carburant, l’hélicoptère a redécollé à 19 heures 45 afin d’aller récupérer les trois derniers naufragés et un plongeur sauveteur resté à bord du radeau avec eux. A 21h15, les trois derniers naufragés ont été pris en charge par des personnels du centre médical de Bora Bora et les pompiers.
Les éléments communiqués par les naufragés indiquent que le bonitier a chaviré vers 2 heures du matin à la suite d’une voie d’eau non maîtrisée. La balise étant restée dans l’épave, les naufragés ne sont parvenus à la récupérer et à l’activer qu’en début d’après-midi.
L’issue heureuse de cette opération rappelle que la balise de détresse constitue, au large et dans l’essentiel de la Polynésie française, le plus sûr moyen d’alerter les secours. Son emport ne dispense pas de l’embarquement des autres matériels de sécurité. Par ailleurs, afin de faciliter le traitement des alertes, la balise doit être enregistrée au nom du propriétaire dès son achat.
Source : communiqué du MRCC

A suivre le reportage complet à Bora-Bora avec les naufragés dans les JT et Vea de Polynésie 1ère.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live