publicité

Pareu et fleurs pour les jockeys de Tahiti

Dimanche 21 juillet 2019, l'AHEE a organisé un événement un peu particulier : la course hippique du Heiva. Cette course à pour but de renouer avec un passé historique où les courses hippiques étaient un des points d’orgue des festivités du Heiva d’antan.  

La gagnante de la course hippique du Heiva 2019 © Polynésie La 1ère
© Polynésie La 1ère La gagnante de la course hippique du Heiva 2019
  • Polynésie La 1ère ; TS ; HYK
  • Publié le , mis à jour le
C’est une course équestre unique en son genre...la course hippique du Heiva sur l'hippodrome de Pirae, rappelle un peu celles des années 60. Une course traditionnelle où les cavaliers montent à cru et en Paréo.

Organisée par l’Association Hippique et d’Encouragement à l’Elevage de Polynésie Française (AHEE), la course a pour but de renouer avec un passé historique où les courses hippiques étaient un des points d’orgue des festivités du Heiva d’antan.

Au programme : course de galop sans selle, sur des chevaux nés en Polynésie, vêtu de pareu et de couronnes de fleurs.  Exceptionnellement cette année, des chevaux et des jockeys venus de l’île de Rurutu, habitués à courir sur la plage, prendront part à cette course pour affronter les chevaux et jockeys de Tahiti.

A la fin de la journée c'est une jeune fille de 17 ans qui remporte la course.

Reportage de Thierry Stampfler et Heidi Yieng Kow
La course hippique du Heiva

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play