Le partenariat entre l'Europe et les territoires ultramarins se prépare

politique tahiti
La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, avec le président du gouvernement calédonien, Philippe Germain.
La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, avec le président du gouvernement calédonien, Philippe Germain. ©Twitter Annick Girardin
La Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris a accueilli, vendredi 21 septembre, le 12e comité de suivi entre l’Union européenne et les PTOM, ces Pays et territoires d’outre-mer. Le futur partenariat prendra effet en 2020.
Il s’agit pour la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie de préparer les négociations en vue du nouveau partenariat avec l’Europe qui doit commencer en 2020. L'objectif est d'obtenir plus de financements de la part de l'Union européenne.

Les PTOM, Pays et territoires d’outre-mer, sont unis pour défendre les crédits européens qui leur sont dédiés et pour essayer d’en obtenir d’autres. Et ils peuvent compter sur le soutien de l’État dans ces négociations. Ce qui rassure le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, qui représentait le gouvernement polynésien à Paris.

"Ces fonds doivent être préservés."