publicité

Pirae : troisième cambriolage en trois semaines de l'épicerie solidaire

L'épicerie solidaire de Pirae a été une nouvelle fois cambriolée, dans la nuit du 19 au 20 juin. "Le coffre a été ouvert et le fond de caisse pour la journée a été dérobé (...) C'est de pire en pire", déplore Maina Brambridge.

© Site Croix-Rouge
© Site Croix-Rouge
  • Polynésie la 1ère (MLSF), Pierre-Emmanuel Garot
  • Publié le , mis à jour le
L'épicerie sociale de Pirae a été cambriolée pour la troisième fois en trois semaines. Les bénévoles ont découvert la situation à l’ouverture de l'épicerie, ce jeudi matin. Les vandales n’ont pas hésité à scier les barreaux du magasin solidaire pour s’introduire à l’intérieur.

"Il y a eu des vols dans les bureaux de l'épicerie, les deux fois précédentes ils ont cassé l'extérieur, volé tous les stylos, un portable... Au fur et à mesure que les jours passent les cambriolages sont de plus plus fort. Nous avons installé pour sécuriser les fenêtres des barreaux. Cette nuit, les barreaux ont été sciés (...) Le coffre a été ouvert et le fond de caisse pour la journée a été dérobé. Du coup, les épiceries ne vont pas fonctionner et l'épicerie mobile n'est pas partie, donc les familles vont rester au bord de la route. C'est de pire en pire", déplore Maina Brambridge de l'épicerie solidaire.
 

Témoignage

Pirae : 3e cambriolage en 3 semaines de l’épicerie solidaire
Pirae : 3e cambriolage en 3 semaines de l’épicerie solidaire

Sur le même thème

  • faits divers

    Teahupoo : un pêcheur retrouvé mort

    Mercredi 21 août, un pêcheur a été retrouvé mort à Teahupoo. Alertés par la famille de la disparition du trentenaire, les secours aidés par l’hélicoptère Dauphin ont retrouvé un corps vers 23h au niveau de la passe Hava’e

  • faits divers

    Tentative d'enlèvement à Punaauia

    Une fillette de 3 ans a été victime d'une tentative d'enlèvement, samedi 17 août, au parc Vaipoopoo, de Punaauia. Profitant d'un moment d'inattention, un homme s'est emparé de la fillette avant d'être rattrapé rapidement par la famille. Le suspect est actuellement en garde-à-vue.

  • faits divers

    Violence : agression sans complexe

    Retour sur l'agression d'un quadragénaire lors de la fête du 14 juillet par un légionnaire. Un mois après les faits, la victime a déposé plainte et est toujours sous le choc mais elle a bien voulu témoigner sous couvert d'anonymat... 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play