publicité

Accident mortel de Papara : l'alcool en cause

On dénombre 30 morts sur les routes de Polynésie depuis le début de l'année. Un chiffre atteint suite aux accidents qui ont eu lieu ce week end à Tiarei et Papara. Retour sur les circonstances de cet accident. 
 

  • Polynésie la 1ère, Shiquita Teiva, Hiro Terorotua
  • Publié le
Ce week-end a été particulièrement meurtrier, après le décès d’un enfant samedi après-midi. Hier soir, c’est une mère et ses deux enfants qui ont à leur tour perdu la vie dans un accident de voiture.

L’alcool a encore tué. Cette fois, une mère de 26 ans, et ses deux enfants à Papara. De retour d’une sortie à Taravao, le père âgé de 29 ans, très alcoolisé, était au volant de leur voiture, une Peugeot 504. C'est à presque deux kilomètres de chez eux, qu’il perd le contrôle de son véhicule au PK 32,800 aux alentours de 22h30. 

Si le père s’en est sorti avec un traumatisme crânien, la mère, et ses deux enfants l’un de 2 ans et l’autre de 2 mois n’ont pas survécu et ce, malgré les premiers soins d’urgence prodigués par les pompiers et le SAMU dépêché sur les lieux.

Les nombres de victimes sur les routes polynésiennes s’élève désormais à 30 morts depuis le début de l’année. Et, on ne le dira jamais assez, l’alcool au volant, c'est la mort au tournant.
 
Le Haut commissaire annonce un renforcement des contrôles routiers le week end et la nuit...
 
Accident mortel de Papara, l’alcool en cause
Suite à ce nouveau drame, le Haut commissaire de la République, René Bidal, annonce que les contrôles routiers vont s’intensifier
Accident mortel de Papara, l’alcool en cause
Capitaine Sylvain Vigneux, officier adjoint sécurité et circulation routières de la gendarmerie

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play