publicité

L’activité de anatomo-cythopathologie réorganisée

C’est un plus pour la prise en charge des malades atteints de cancer. L’activité de anatomo-cythopathologie va être réorganisée. Pour plus d’efficacité,  les deux laboratoires du centre hospitalier et de l’institut Malardé vont être regroupés.
 

Un plan décennal de lutte contre le cancer © Polynesie1ere
© Polynesie1ere Un plan décennal de lutte contre le cancer
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le
La décision a été prise ce mercredi 10 avril. Le Conseil des ministres a, en effet, validé le principe du regroupement des deux laboratoires publics (Centre hospitalier de la Polynésie française et Institut Louis Malardé). "Cette démarche conduira ainsi à la création d’un nouveau plateau technique public unique renforcé et indépendant avec mutualisation des moyens humains et techniques des deux laboratoires".

Ainsi, le laboratoire cible disposera d’un plateau unique pouvant accueillir une équipe de taille suffisante pour répondre, à minima, aux besoins pour les 15 prochaines années. Mais aussi d’un service de coursiers afin de collecter les prélèvements auprès de l’ensemble des structures et professionnels de santé. Ce local, qui doit être proche des prescripteurs principaux, a été identifié. 

"Ce nouveau laboratoire constituera un espace technique délocalisé. Les fonctions administratives de gestion, de facturation, d’informatique et de comptabilité seront opérées par un rattachement du laboratoire à une entité administrative existante (CHPF ou ILM). Compte-tenu de la spécificité de l’activité et des contraintes d’installation et d’équipement répondant à des normes strictes, des travaux d’aménagement sont prévus et la livraison du nouveau laboratoire est estimée dans 15 à 18 mois", précise le communiqué du compte-rendu du conseil des Ministres.
Qu'est-ce que l'anatomo-cytopathologie ?

L’anatomo-cytopathologie (ACP) est la spécialité de la médecine qui étudie la composition microscopique des cellules et des organes afin d’aider au diagnostic. C’est une spécialité médicale qui possède une identité particulière au carrefour de la clinique, de l’imagerie et de la biologie.

Cette activité est un des piliers sur lesquels s’appuie la filière de prise en charge du patient atteint de cancer. En effet, étudier la cellule et son noyau est l’élément clef du diagnostic de cancer.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play