publicité

Affaire Erima : Flosse et Fritch reconnus coupables de détournement de fonds publics

Dans l'affaire de la citerne d'eau à Erima, le délibéré est tombé ce jeudi 27 juin. Gaston Flosse a été condamné à 3 ans d’inéligibilité et une interdiction définitive d’exercer toute fonction publique. Edouard Fritch a lui écopé d'une amende de 5 millions cfp.
 

© AFP
© AFP
  • Polynésie la 1ère (MLSF), Axelle Mésinèle, Titaua Doom, Lucile Guichet
  • Publié le
Ce jeudi matin, le tribunal correctionnel a condamné le président du Tahoeraa à une peine de 2 ans de prison avec un sursis mise à l’épreuve de 3 ans, une inéligibilité de 3 ans, une interdiction d’exercer une fonction publique, 10 millions cfp d’amende et l’obligation d’indemniser le Trésor Public. Le président du Pays a quant à lui écopé d’une amende de 5 millions cfp.

Les magistrats ont estimé que les faits commis par Gaston Flosse étaient d’une "gravité certaine", qu’il a "tenté de les dissimuler par différents artifices". Par contre, ils ont considéré qu’Edouard Fritch n’était pas à l’origine de l’infraction mise en place par son ancien mentor. Olga Handerson également poursuivie dans ce dossier a été condamnée à 5 millions cfp d’amende et Hilda Handerson à une amende de 10 millions cfp.

Quant au préjudice matériel, Gaston Flosse a été condamné à verser à la commune de Pirae plus de 35,9 millions cfp, plus de 46,2 millions pour Edouard Fritch. Hilda et Olga vont aussi rembourser personnellement et solidairement la mairie. Les quatre prévenus devront également payer 5 millions cfp à la commune pour le préjudice moral.

L'avocat d'Edouard Fritch, qui a plaidé la relaxe, n'est pas satisfait de la décision prise à l'encontre de son client. "J'ai plaidé la relaxe, mon client est déclaré coupable donc je ne suis pas satisfait (...) Ce n'est pas injuste, c'est un jugement du tribunal que je respecte. Après, j'ai le droit de le discuter et de le contester et le critiquer dans le cadre d'un éventuel appel", explique Me Yves Piriou, qui a donc 10 jours pour décider avec son client s'ils feront appel ou non de la décision.
 

Interview

 

En 1989, l’ancien maire tahoeraa de Pirae avait construit son habitation à Erima à 400m d’altitude, Gaston Flosse s’installe à côté quelques mois plus tard. Sauf qu’Arue est pauvre en eau, et alimenter ses hauteurs s’avère impossible.

La justice leur reproche d’avoir bénéficié gratuitement d’une alimentation en eau par le biais d’une station de pompage sortant de la rivière Nahoata à Pirae. L’achat du dispositif était payé par la commune d’Arue mais les factures d’électricité de 600 000 cfp par mois étaient supportées par Pirae.
 
FR : Affaire Erima Flosse et Fricth reconnus coupables
Affaire Erima Flosse et Fricth reconnus coupables
TH : Affaire Erima Flosse et Fricth reconnus coupables
Affaire Erima Flosse et Fricth reconnus coupables

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play