publicité

Affaire Pageau : l’escroquerie passée au crible

Deuxième jour d’audience d’une colossale affaire de fraude à la défiscalisation en bande organisée.

Affaire Pageau : l’escroquerie passée au crible © Polynesie La1ere
© Polynesie La1ere Affaire Pageau : l’escroquerie passée au crible
  • Par Webmaster
  • Publié le , mis à jour le
Thierry Pageau est soupçonné d’être à l’origine, via son cabinet de gestion « Gestom », d’un système d’émission de fausses factures ouvrant au remboursement indu de millions de francs pacifique de défiscalisation.

Il est poursuivi, aux côté d’une douzaine de complices présumés, pour abus de biens sociaux et escroquerie en bande organisée. De 2005 à 2009, le prévenu aurait contribué à la création de 200 sociétés pour lesquelles plus de 2.5 milliards cfp de fausses factures auraient été émises ouvrant les droits à 820 millions cfp de remboursements au titre de la défiscalisation.

Lors du deuxième jour d’audience, la cour s'est penchée sur les maillons de la bande organisée : les apporteurs d'affaires et les receleurs présumés. Tous ou presque, frappés d’amnésie, ont minimisé leur participation dans la fraude.

L'avocat de Thierry Pageau, qui doit être entendu demain, a pour sa part déposé une requête en nullité.

FR : Affaire Pageau : l’escroquerie passée au crible
Affaire Pageau : l’escroquerie passée au crible

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play