publicité

Affaire de proxénétisme : le directeur adjoint de l'hôtel se confie

La garde à vue des 10 suspects dans l'affaire de proxénétisme a été prolongée. Si l’enquête suit son cours, l’hôtel de Faa’a, lui, est toujours ouvert. Le directeur adjoint de l'établissement s'est confié à Polynésie la 1ère. 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Lucile Guichet et Patrick Tsing Tsing
  • Publié le
Au total, 10 personnes sont toujours en garde à vue. La gérante âgée de 28 ans et deux clientes du Motel Papa Raymond sont en garde à vue depuis trois jours. Les auditions ont été prolongées. Une mesure exceptionnelle pour les garde à vue qui fonctionnent normalement par tranche de 24h. La loi punit le fait « d'accepter ou de tolérer habituellement qu'une ou plusieurs personnes se livrent à la prostitution à l'intérieur d’un établissement » de dix ans d'emprisonnement et jusqu’à 89 millions de Fcfp d'amende.

A Faa'a, les serrures du Motel Papa Raymond portent encore les stigmates de l’intervention de la gendarmerie, mardi 13 mars, au lever du jour. Pour autant, et contre toute attente, l’établissement de Faa’a reste ouvert. Son directeur adjoint a accueilli l'équipe de Polynésie la 1ère pour livrer sa version des évènements.

Affaire de proxénétisme : le directeur adjoint de l'hôtel se confie

 

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play