publicité

Des amendes et des peines de prison pour détournement de fonds à la MFR de Huahine

Le délibéré a été rendu mardi 7 novembre en correctionnelle. Les prévenus ont été condamnés à des peines de prison avec sursis et des peines d’amendes de 300 000 cfp.

  • A. T
  • Publié le , mis à jour le
Le verdict est conforme aux réquisitions du procureur. Le président et la directrice de l’association ont été condamnés à des peines de six mois avec sursis, assorties d’une amende de 300 000 cfp. Le mari de la directrice, le cuisinier et l’éducateur de l’établissement ont également écopé d’une amende avec sursis de 300 000 cfp chacun.

Les faits s’étaient déroulés entre 2008 et 2012. Les cinq individus auraient effectués plusieurs achats en utilisant le compte de la Maison Familiale Rurale (MFR) de Huahine. 

L’affaire avait été dénoncée par le vice-président de la MFR de Huahine en 2014. Dans un courrier adressé au procureur de la République, ce dernier signalait avoir mis la main sur plusieurs factures de commerçants acquittées par la structure et accusait certains collaborateurs de se servir « en toute impunité dans les caisses » de l’association.

Lors de leur jugement en octobre dernier, les mis en cause avaient expliqué qu’ils avaient l’accord du président du conseil d’administration, leur salaire étant régulièrement viré en retard.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play