publicité

Assises : les boxeurs violeurs à la barre

C’est un procès sordide qui s’ouvre ce matin devant la cour d’assises des mineurs, celui de l’ex-entraîneur de boxe du club d’Aorai et de son fils adoptif, accusés d’avoir violé au moins quatre mineurs.
 

© Polynésie 1ère / photo d'illustration
© Polynésie 1ère / photo d'illustration
  • DC MCD
  • Publié le , mis à jour le
Le procès à débuté ce matin à huis clos. Les victimes et même un des accusés étant mineurs au moment des faits.
Les faits se sont déroulés entre 1991 et 2013. Les deux  prévenus sont accusés d’avoir violé quatre mineurs, deux garçons et deux filles, certains avaient même moins de 15 ans.  Mais il y aurait eu au moins 6 victimes de plus qui  n'ont pas été au bout de leur plainte.Ils ont également filmé ces relations sexuelles contraintes, des vidéos pédopornographiques qui sont autant de preuves à charge. Les viols avaient lieux alors que l'ex-entraîneur accueillait chez lui les jeunes. Il était "famille d'accueil" pour jeunes en difficultés.  L’ex-entraineur et son fils risquent  tous les deux jusqu’à 20 ans de prison.
Le rappel des faits avec Marie-Christine Depaepe.

les boxeurs violeurs à la barre

Les débats vont durer jusqu’à Vendredi.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play