publicité

Au coeur de la 2e conférence économique, le tourisme et l'économie bleue

La 2ème conférence économique, après celle du mois de mai, s’est ouverte aujourd’hui à Punaauia. Organisations patronales, représentants de salariés et le gouvernement se penchent sur deux secteurs prioritaires : le tourisme et tout ce qui touche à l’économie bleue.

Le ministre de la Relance économique. © Présidence
© Présidence Le ministre de la Relance économique.
  • E.Tang/A.Tematahotoa/Présidence
  • Publié le , mis à jour le
Le président du Pays a rappelé que lors de la première édition du mois de mai dernier, le ministre de l’Economie avait présenté le plan d’actions économiques 2016 du gouvernement, articulé autour de 6 axes de travail et 39 mesures concrètes destinées à dynamiser la relance économique du fenua. Edouard Fritch a souligné qu’en l’espace de 5 mois, la moitié du plan avait d’ores et déjà été réalisé, avec la mise en œuvre notamment des mesures de soutien à la consommation des ménages, des mesures de soutien à l’investissement des ménages, et des mesures de soutien à la création d’activités.
La participation des représentants du monde économique aux ateliers et groupes de travail a contribué activement à la réalisation de ce plan d’actions économique. Le président s’est dit convaincu que, de cette coopération étroite, émergeront les meilleures propositions économiques pour le Pays. Edouard Fritch a insisté sur le fait que le gouvernement serait attentif à toutes les réflexions et tous les retours sur les sujets de fond.

De la réflexion naît l'action


L’idée de cette conférence économique consiste en effet à dégager les principales orientations, pour ensuite poursuivre les travaux en atelier avec les représentants des organisations patronales, sous l’égide du ministère de la Relance économique. Comme ce fut le cas pour l’édition précédente, les résultats de ces concertations seront présentés en conseil des ministres. Le but est que le gouvernement soit tenu régulièrement informé de ces travaux afin qu’il puisse, le cas échéant, prendre les dispositions pour traduire les propositions faites en mesures concrètes à mettre en œuvre.

En 2017, beaucoup misent sur le tourisme et l'économie bleue pour être les moteurs de l'économie gobale.
A ce sujet, écoutez le ministre de la Relance économique Teva Rohfrtisch qui est interrogé par Abinera Tematahotoa :

Au coeur de la 2e conférence économique, le tourisme et l'économie bleue


Ainsi que le président du Pays, Edouard Fritch :

Au coeur de la 2e conférence économique, le tourisme et l'économie bleue


A l’occasion de la conférence économique, de nouvelles offres de prêts de la BPI, la banque publique d’investissement, ont été offcialisées. Des prêts destinés à la restauration pour la modernisation et la mise aux normes des équipements. Et à l’hôtellerie, en particulier aux pensions de familles, pour rénover leurs infrastructures et leur mise en conformité avec la nouvelle classification.

L’économie numérique séduit toujours plus de jeunes
L’économie numérique séduit toujours plus de jeunes

 

Deux fois par an

Dans son discours, le président a rappelé que cet événement se tiendra désormais deux fois par an. Il a expliqué qu’il souhaitait que ces rencontres puissent constituer un lieu de partage d'informations, d'échange d'idées, mais aussi de concertation la plus large possible entre le gouvernement et le monde économique.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play