publicité

Un bateau part nettoyer le Pacifique de ses déchets plastiques

La technologie d'Ocean Cleanup consiste en un flotteur de 600 mètres de long qui se trouve à la surface de l'eau et une jupe de 3 mètres de profondeur au-dessous.

Le bateau d'Ocean Cleanup se dirige vers le Golden Gate Bridge à San Francisco (États-Unis), le 9 août 2018. © BARBARA MUNKER / DPA / AFP
© BARBARA MUNKER / DPA / AFP Le bateau d'Ocean Cleanup se dirige vers le Golden Gate Bridge à San Francisco (États-Unis), le 9 août 2018.
  • Polynésie la 1ère, franceinfo avec AFP
  • Publié le
À l'assaut du continent de plastique. Un navire tirant un gigantesque dispositif innovant de flottaison, destiné à nettoyer les océans des déchets plastiques, a quitté San Francisco (États-Unis), samedi 8 septembre.

Ce projet ambitieux, mené par Ocean Cleanup, une organisation néerlandaise à but non lucratif, se donne pour objectif, d'ici cinq ans, de vider la moitié de la "grande zone d'ordures du Pacifique" (GPGP), une poubelle flottante deux fois plus grande que la France, à mi-chemin entre la Californie et Hawaii. 
 

Rassembler le plastique qui flotte à la surface


Après cinq années de préparation et de tests à échelle réduite, "c'est le point culminant de tous nos efforts", a déclaré Boyan Slat, le PDG et fondateur d'Ocean Cleanup, âgé de 24 ans.

La technologie d'Ocean Cleanup consiste en un flotteur de 600 mètres de long qui se trouve à la surface de l'eau et une jupe de 3 mètres de profondeur au-dessous. Le flotteur doit rassembler le plastique qui flotte à la surface des océans pour pouvoir ensuite le ramasser et le recycler.

Ce flotteur assure la flottabilité du système et empêche le plastique de s'échapper au-dessus, tandis que la jupe empêche les débris de s'échapper en dessous, explique Ocean Cleanup sur son site internet.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play