publicité

Ces petits gestes pour aider Anne

C'est l'histoire d'une séparation brutale, celle d'une femme qui du jour au lendemain se retrouve sans aucune ressource et sans moyen pour  acheter un billet d'avion retour pour la France. Cette histoire a ému du monde sur la toile et dans les associations. Un mouvement de solidarité est né.

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Thierry Stampfler et Jacques Damour
  • Publié le , mis à jour le
Après une histoire amoureuse qui tourne mal, Anne se retrouve sans travail ni argent pour retourner en France. Après quelques semaines dans un hébergement de refuge pour SDF, cette femme de 47 ans est aujourd'hui hébergée et soutenue par plusieurs associations. Quand il a entendu parler de ses problèmes, Didier, un Polynésien, n'a écouté que son coeur pour lui donner 15000 Fcfp. "J'ai perdu la vue en 2013, avant cela j'étais égoïste. Avec mes yeux d'avant, je ne prenais pas conscience des problèmes des autres", confie-t-il.

Anne était invitée ce dimanche 24 mars a un repas vegan organisé au parc Paofai. "On l'a invitée sur notre évènement car le véganisme est un mouvement de justice sociale", explique Astrid Prevost, membre de l'association L 214. Entourée désormais d'un groupe de personne, Anne devrait pouvoir rentrer en France.
 
Reportage

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play