publicité

Ces secteurs où on a du mal à trouver des salariés

Si les demandeurs d'emploi sont nombreux, certains secteurs peinent encore à trouver des candidats. C'est le cas par exemple du numérique, en manque de développeurs, ou de la médecine dans les îles.
 

(Image d'archives) © Titaua Doom
© Titaua Doom (Image d'archives)
  • Polynésie la 1ère, Stéphane Ratinaud, Lai Temauri, Christian Deso
  • Publié le , mis à jour le
Les offres d'emploi enregistrées au Sefi (service de l'emploi, de la formation et de l'insertion professionnelles) sont passées de 2 278 en 2016 à 3 552 en 2018, en progressant exponentiellement sur ces deux dernières années.

L’an passé, les grands secteurs qui recrutaient était : le support à l'entreprise, l’hôtellerie-tourisme et la construction-BTP.

Parmi les demandeurs d’emploi, un certain nombre ne peut prétendre aux offres en l'état, car il leur manque des qualifications et/ou de l'expérience. De nombreuses formations sont proposées par le Sefi pour répondre à ces besoins, mais des freins subsistent comme le travail au noir et ou encore l'absence de permis.
 
Ces secteurs où on a du mal à trouver des salariés
Ces secteurs où on a du mal à trouver des salariés

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play