publicité

Crash Air Moorea : un prévenu manque à l’appel

Le procès du crash d’Air Moorea (9 août 2007) s’ouvre ce lundi 8 octobre 2018. Un des prévenus est absent. Il s'agit du contrôleur de production et contrôleur qualité de la compagnie. 

© Axelle Mésinèle ; Polynésie La 1ère
© Axelle Mésinèle ; Polynésie La 1ère
  • L.G ; M.D ; Polynésie La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
8 prévenus (7 personnes physiques et une personne morale : Air Moorea) doivent se succéder à la barre pour répondre du chef d’homicide involontaire. Didier Quémeneur, le contrôleur de production et contrôleur qualité de la compagnie était absent. Le tribunal l’invite solennellement à se présenter ou des moyens coercitifs pourraient être demandés à son encontre. D’après l’avocat de Quémeneur, son client aurait été mal cité et, résidant en métropole, il attend sa convocation. Le tribunal a rappelé que le prévenu en question a reçu l’ordonnance de renvoi et que la date d’audience lui avait été communiquée.

Dispositif hors norme

Les familles des victimes étaient vêtues de blanc ce lundi, à l’occasion de l’ouverture du procès, plus de 11 ans après les faits. 137 personnes se sont constituées parties civiles. Les deux salles d’audience sont réquisitionnées et des écrans géants sont installés dans la salle mitoyenne et la salle des pas perdus, pour suivre les débats.
© Lucile Guichet ; Polynésie La 1ère
© Lucile Guichet ; Polynésie La 1ère
Crash d’Air Moorea, un prévenu manque à l’appel
Crash d’Air Moorea, un prévenu manque à l’appel
Crash d’Air Moorea, un prévenu manque à l’appel
Crash d’Air Moorea, un prévenu manque à l’appel

 

Sur le même thème

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play