publicité

Décès d'un boxeur néo-zélandais : le médecin est il responsable ?

Le procès du médecin qui supervisait le combat au cours duquel est décédé en 2012 un boxeur néo-zélandais a eu lieu mardi 16 janvier. Le praticien était jugé pour homicide involontaire par maladresse. Le verdict sera rendu le 13 février prochain.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le médecin qui supervisait le dramatique combat de boxe entre le néo-zélandais d'origine péruvienne Willman Rodriguez Gomez et le Tahitien, Karihi Tehei le 4 mai 2012 connaîtra le jugement du tribunal correctionnel le 13 février prochain.

Le docteur a comparu pour homicide involontaire par maladresse. Le jeune boxeur kiwi est décédé après une trentaine de secondes de combat. Les soins qu'il a reçu n'auraient pas été appropriés. Le ministère public a requis une peine d'avertissement de  trois ans de prison avec sursis.

Suite à ce drame, il était apparu que le jeune néo zélandais était un adepte de kick boxing amateur et non un spécialiste de boxe anglaise.
décès d’un boxeur néo-zélandais, le médecin est il responsable ?
décès d’un boxeur néo-zélandais, le médecin est il responsable ?


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play