publicité

Une dizaine de "gilets jaunes" à Tahiti

Après la Métropole et les départements d’Outre-mer, une dizaine de personnes se sont rassemblées ce samedi 1er décembre devant la stèle de Pouvanaa a Oopa à Taraho’i.
 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Abinera Tematahotoa
  • Publié le , mis à jour le
En Métropole, et en particulier à Paris, le 1er décembre restera un jour noir. La troisième journée de mobilisation des "gilets jaunes" a été marquée par des violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants. En Polynésie française, un collectif de "gilets jaunes" a décidé de soutenir le mouvement national et de se mobiliser.

Ce samedi 1er décembre, une dizaine de personnes se sont rassemblées place Taraho'i. Dans une ambiance pacifiste bien loin des scènes de guérilla observées en Métropole, les manifestants ont présenté leurs propres revendications. "On se bat contre les augmentations de taxe", explique Sam Amaru, le leader de la manifestation pacifique des gilets jaunes à Taraho’i, revient sur ces points.
 

Interview

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play