publicité

Drame de Taha’a : l’accusée est assignée à résidence à Punaauia

La jeune femme soupçonnée d’avoir déguisé la mort de son mari en suicide le 1er janvier dernier, à Taha’a, a été entendue par le juge des libertés et de la détention, ce mardi 22 mai. Elle est assignée à résidence chez son frère à Punaauia, avec un bracelet électronique.

© David Couanon
© David Couanon
  • Polynésie la 1ère, David Couanon
  • Publié le , mis à jour le
Elle est ressortie entre les gendarmes, mais ne dormira pas à Nuutania ce soir. La jeune femme de 29 ans, mise en examen la semaine dernière pour meurtre, est assignée à résidence chez son frère à Punaauia, avec un bracelet électronique. Elle devra rester strictement chez lui, sauf entre 8h et 12h pour se rendre à son travail.

Elle a interdiction d’entrer en contact avec les autres protagonistes de l’affaire. Elle a aussi interdiction de voir ses enfants et bien sûr de se rendre à Tahaa, où l’affaire a commencé.

Mise en examen pour meurtre, la jeune femme est soupçonnée d’avoir déguisé la mort de son mari en suicide le 1er janvier dernier. Elle a été interpellée la semaine dernière avec ses deux sœurs. Ces dernières sont déjà sous contrôle judiciaire et sont retournées à Taha’a.

L’enquête n’en est qu’à ses débuts, mais le procureur avait demandé son maintien en détention stricte à Nuutania. Il estime que beaucoup de zones d’ombres sont à éclaircir, que la jeune femme s’est livrée à des violences possiblement létales sur la victime et n’exclut pas que d’autre personnes soient impliquées. Les différentes versions des mis en cause sont « du grand n’importe quoi » a déclaré le magistrat. Il craint que la jeune femme fasse pression sur d’autres témoins.

Une crainte partagée par la famille de la victime. Jointe au téléphone, elle se dit terrorisée par cette décision du juge des libertés. La mise en cause résidera désormais à 500 mètre de chez eux.

Le juge des libertés lui a pourtant bien précisé que son contrôle serait très strict : « Même à la maison, vous restez en prison », lui a-t-il dit.

Drame de Tahaa, l’accusée est assignée à résidence à Punaauia
Drame de Tahaa, l’accusée est assignée à résidence à Punaauia


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play