publicité

« Les enfants ont besoin de leur père autant que de leur mère »

Nouvelle manifestation, ce mercredi matin, de l'association "Papa où t'es" devant le palais de justice de Papeete. Ses militants réclament une meilleure égalité parentale, particulièrement à la suite des séparations conjugales.

© Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle
© Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Que la garde alternée devienne la norme en cas de séparation : c’est ce que réclament les membres de l’association « Papa où t’es », qui se sont réunis devant le tribunal, ce mercredi.

Dans la grande majorité des cas, les enfants sont confiés à la mère, ce que regrette  Raphaël Wittenberg, le fondateur de l’association. « Trop souvent le père est relégué au statut de parent de seconde zone alors même qu'il souhaite s'investir dans l'éducation et la vie de ses enfants », affirme-t-il.

Guido est père de deux petites filles de 7 et 10 ans. Il a dû se battre pour obtenir la garde alternée. Il était là, ce matin, pour partager son expérience. Axelle Mésinèle a recueilli son témoignage :

« Mettre en place un programme au collège sur ce qui se passe pour les enfants quand il y a un divorce. »

 
Les enfants ont besoin de leur père autant que de leur mère
Les enfants ont besoin de leur père autant que de leur mère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play