publicité

L’état de la nature inquiète

Un rapport sur l’état de l’environnement de la planète a été rendu public le 6 mai par l’IPBES, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité. Il alerte sur l’état de notre planète

© CC0 Pixabay
© CC0 Pixabay
  • IR
  • Publié le
Il n’y a pas que le changement climatique qui inquiète, la disparition des espèces animales et végétales autrement dit, la perte de la biodiversité mobilise de plus en plus. Pour la première fois, 145 scientifiques ont travaillé pendant 3 ans à la rédaction d’un rapport sur l’état de notre nature.  L’occasion pour les scientifiques français de rassembler et compiler toutes les études réalisées sur la situation de nos espèces Outre-mer car, 80 % de la biodiversité française est en Outre-mer.

Ce rapport de 1800 pages sur l’état de l’environnement de la planète a été rendu public le 6 mai par l’IPBES, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité. Un résumé de 30 pages a été remis à 130 gouvernements.

Les précisions de Caroline MARIE

Rapport sur l’état de l’environnement de la planète


Audrey Azouley la directrice générale de l’Unesco, alerte suite au dit rapport.

"La nature décline à un rythme sans précédent ce qui provoque des effets graves sur les populations humaines" alerte le nouveau et historique rapport de l’IPBES. La semaine dernière ce rapport a été présenté à l’UNESCO par les scientifiques aux représentants de 132 pays. Ces derniers l’ont finalement approuvé dans la nuit de samedi à dimanche. "Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas" a précisé Audrey Azouley, la directrice générale de l’Unesco lors de la conférence de presse de l’IPBES, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play