publicité

L'Evangile célébré par les chants et le sport

Cette année, les fidèles de Pirae, Arue et Mahina ont organisé leur culte à Aorai Tinihau. Une journée agrémentée de compétitions sportives et de chants pour ne pas décevoir les jeunes.
 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Lucile Guichet, Patrick Tsing Tsing
  • Publié le , mis à jour le
222 ans après, toutes les paroisses protestantes la Polynésie célèbrent l’arrivée de l’Evangile. Des rassemblements ont eu lieu dans différentes salles comme à celle de Maco Nena à Aorai Tini Hau ou à la Pointe Tehoro à Mataiea. Mais les célébrations sont de moins en moins festives. Certains le regrettent comme Tehaurai Mohi qui a ressorti sa première robe de la célébration Evangile en 1966. "Cela fait 53 ans que je l'ai", confie la sexagénaire.

A Papenoo, après le culte, les stars ce sont les enfants. "Ce sont les enfants de l'école du dimanche, explique Jeannine Terito, vice-trésorière, C'est important l'école du dimanche car c'est la base de l'église". A Aorai Tinihau, les paroisses de Pirae, Arue et Mahina sont rassemblées. Il y a quelques nouveautés cette année. " On a intégré une veillée et des activités sportives en plus des cultes", souligne Tiarenui Utia, coordinatrice de l'évènement. Pour Sabrina Ferrand, responsable Tu'aro Ma'ohi, c'est une belle manière d'occuper également les jeunes.
 
Reportage

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play