publicité

Une exposition pour renouer avec ses ancêtres

"A la recherche de nos racines, de nos xing ou "siang"" est visible depuis dimanche 31 mars à la CCISM. Au travers des rosaces et des photographies, le visiteur découvre les noms de familles chinoises les plus influentes du fenua. Et propose d'établir des lien entre les membres de familles.

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Inatio Raveino
  • Publié le , mis à jour le
Cette exposition présente 40 "siang" ou patronymes chinois sur les 91 répertoriés en Polynésie française et propose d’établir le lien entre les membres de familles issus d’un même ancêtre. L’évènement rappelle que notre population est composée de plusieurs communautés qui forment aujourd’hui une société polynésienne moderne et pluri-culturelle. Après l’Assemblée de la Polynésie en début d’année, l’exposition se déplace à la chambre de commerce.

"C'est une exposition à tendance historique (...) La rosace est un outil historique pour aborder très brièvement l'histoire d'une personne au travers de ses descendants (...) et de réaliser des liens invisibles entre les personnes", souligne Louis Chan Sai Fan, généalogiste, à l’origine de l’exposition.
 

Interview

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play