publicité

Un feu de brousse sur les hauteurs de Vaipahi

Un incendie s'est déclaré ce lundi matin, vers 10h30, sur les hauteurs de Vaipahi, à Mataiea. L'endroit est connu pour ses balades en montagne. Les pompiers sont sur place.

© Facebook Kévin Scott
© Facebook Kévin Scott
  • Polynésie la 1ère, Gilles Tautu
  • Publié le , mis à jour le
Les pompiers et les gendarmes ont procédé à l'évacuation des randonneurs qui étaient sur le sentier de Vaipahi, ce lundi matin. L’accès du site a été interdit par les autorités de la commune.

À défaut d'accéder au lieu du sinistre, un hélicoptère a procédé à des largages d'eau.

Aucune habitation n’est pour l’heure menacée.

On ne sait pas encore ce qui est à l’origine du feu, indique Gédéon Poroi, sapeur-pompier de Teva i Uta, joint en fin de matinée.

« Ça pourrait être la sécheresse ou un pyromane… »


Samedi soir, un incendie avait ravagé 1 000 mètres carré à Vaitavere, sur les hauteurs de Punaaauia. L’intervention rapide des pompiers de la commune avec l’appui de la caserne de Paea a évité la propagation de l’incendie. L’origine de ce sinistre est encore inconnue.

Dans un communiqué publié ce lundi après-midi, le haut-commissaire indique qu'un nouveau feu de brousse s’est déclaré à Papeari derrière la salle polyvalente. 

« Les brûlages et les écobuages, qui sont une pratique régulière en Polynésie, sont souvent à l’origine du sinistre », souligne le haut-commissaire, qui rappelle donc les précautions à prendre en période de saison sèche :
  • veiller à informer le maire et les sapeurspompiers locaux du projet de brûlage ;
  • le brûlage doit être plutôt réalisé en milieu de matinée ;
  • seule une quantité limitée de déchets de végétaux inférieure à un demi mètre cube peut être brûlée, en une seule fois. Le brûlage d’autres déchets est strictement interdit, quelle qu’en soit la nature ou la quantité ;
  • le brûlage ne peut avoir lieu que chez la personne qui en prend l’initiative, et à une distance qui ne pourra être inférieure à dix mètres des bâtiments alentours et de la limite des propriétés voisines ;
  • avant tout allumage de feu, des mesures d’extinction adaptées doivent être mises en place ;
  • tout feu est proscrit par grand vent (supérieur à 20 km/h) ou lorsque la fumée risque de gêner la circulation publique ou de provoquer tout autre trouble manifeste ;
  • le feu doit, pendant toute sa durée, être surveillé, sans interruption, par au moins un adulte et être totalement éteint avant de quitter les lieux.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play