publicité

Les fonctionnaires s'inquiètent de la suppression de postes

La grève des fonctionnaires déclenchée au niveau national a également été suivie à Tahiti. Ce jeudi 28 mars, une cinquantaine de fonctionnaires affiliés aux syndicats FO et Solidaires se sont rassemblés au Haut-commissariat !  

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Polynésie la 1ère, Aiata Tarahu
  • Publié le
Ce jeudi matin, une cinquantaine de fonctionnaires affiliés aux syndicats FO et Solidaires ont demandé à rencontrer le représentant de l’état en Polynésie française. Mais finalement, ils ont obtenu une brève rencontre avec le secrétaire général du Haut-commissaire, Eric Requet.

Si en Métropole la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires a été annoncée, la Polynésie sera également impactée. "Non seulement au niveau de nos missions (...) On fera une restructuration des services et donc une perte énorme des effectifs (...) Tous les ans, on a moins de deux à trois effectifs. On n'est pas à l'abri de suppressions d'emplois au niveau local", confie Allen Sanquer, secrétaire général du syndicat Force ouvrière des fonctionnaires et secrétaire départemental de la Direction Générale des Finances Publiques.
 

Interview



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play