publicité

François Raoulx, invité du journal

Le président de l’Association Te vai Ara s’insurge contre les classements en zone rouges du domaine foncier au Fenua, et les difficultés que cela crée pour les propriétaires. 

François Raoulx, invité du journal © Polynesie La1ere
© Polynesie La1ere François Raoulx, invité du journal
  • P;E Garrot
  • Publié le
«Nous ne sommes pas contre les PPR en eux-mêmes, la sécurité passe avant tout. Il y a 90% des terres qui sont sujettes à glissements de terrain ou inondations ». Les promoteurs peuvent réaliser des études d’impact car ils ont les moyens, mais pas les particuliers. : « Nous pensons que c’est une cocotte minute qui va finir par exploser », précise François Raoulx, pour lequel « c’est grave, car quand les polynésiens sortiront enfin de l’indivision, ils se rendront compte qu’ils ne peuvent construire en zone rouge ».

FR : François Raoulx, invité du journal
François Raoulx, invité du journal
TH : François Raoulx, invité du journal
François Raoulx, invité du journal

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play