publicité

Les galères portugaises sont de retour

Ces créatures marines, qui peuvent être très dangereuses, ont débarqué sur les plages du fenua, à Tahiti, mais aussi aux Îles Sous-le-Vent.
 

Photo prise dans la baie de Papenoo. © Facebook / Moeani VanCam Épse Tehahe, ‎Allo, qui sait quoi ?
© Facebook / Moeani VanCam Épse Tehahe, ‎Allo, qui sait quoi ? Photo prise dans la baie de Papenoo.
  • Polynésie la 1ère, Marie-Christine Depaepe
  • Publié le , mis à jour le
Le phénomène est récurrent au début de la saison fraîche, selon la Diren, la direction de l’environnement.

La plus grande prudence est cependant demandée aux baigneurs face à ces créatures, qui ressemblent à des méduses sans en être, et qui peuvent être très dangereuses.

Reportage


Le venin des galères portugaises peut causer une perte de connaissance, une gêne respiratoire, de fortes douleurs thoraciques, abdominales, de la tachycardie, de l’hypertension artérielle.

En cas de malaise, pas de recours donc aux remèdes maison. Il faut filer chez le médecin ou aux urgences !
 
Les galères portugaises sont de retour
Les galères portugaises sont de retour

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play