publicité

Heiva : les groupes de danse accusés de nuisances sonores

Le Heiva approche et les répétitions de danses se multiplient. Même si elles se font en toute légalité, dans des endroits autorisés par le Pays, le voisinage a parfois du mal à supporter le son des instruments de musique traditionnels.  

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le Heiva est prévu pour le mois de juillet et les groupes qui vont y participer s'y préparent déjà. Et avec ces répétitions débutent les problèmes récurrents de plaintes pour nuisances sonores. Le Pays a bien décidé une « exception culturelle » de 17h à 22h, seulement quatre mois avant l'événement.

Le groupe Tahiti Hura répète à Papeava mais le bruit des toere n'est pas du goût d'une association qui lutte contre les nuisances sonores. L'activité des danseurs serait, selon Terema Puarai, président de Tahiti Hura, apparentée à celle des car-bass. Le président de l'association de danse, regrette la situation.
 
Heiva : les groupes de danse accusés de nuisances sonores
Heiva : les groupes de danse accusés de nuisances sonores

« La danse tahitienne c'est aussi une forme de travail, contrairement aux car-bass »


 

Sur le même thème

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play